+33 (0)1 81 80 60 48   |   Connexion   |    Offres d'emploi    |   

Le Remarketing prend de l’Altitude

Publié par le 25 avril 2016 dans Blog, SaleCycle Academy | 0 comments

Embarquez pour un tour du monde de nos campagnes Remarketing pour les compagnies aériennes. Quel est le point commun entre l’On-Site Remarketing avertissant que 23 personnes consultent le même vol, l’Email Remarketing qui met en valeur les services fournis par la classe affaires ou le SMS Remarketing qui permet – in extremis – de réserver la dernière place sur ce vol tant convoité ? L’efficacité de ces 3 outils repose sur la fluidité de leur intégration au parcours client et sur leur cohérence avec les codes de la marque, tant graphiques que rédactionnels. Et les résutlats parlent d’eux même : 59% de taux d’ouverture des Emails Remarketing, 67% d’augmentation du taux de conversion sur envoi, +14% de chiffre d’affaires en ligne. Découvrez comment nous avons fait décoller la stratégie Remarketing de nos clients… Envoyez moi le PDF ! Vous souhaitez télécharger la version HD de cet eBook ? Nous vous l’envoyons par email...

Read More

Marketing Comportemental : faisons la chasse aux idées reçues ! (1/3)

Publié par le 7 avril 2016 dans Blog, SaleCycle Academy | 0 comments

Voici une série d’articles écrits par notre Spécialiste Content Marketing, Nash Pervin, pour faire le point sur les préjugés qui entourent le Marketing Comportemental. C’est parti ! Le Marketing Comportemental. Vous n’en avez jamais entendu parler ? Pas grave, on va tout vous expliquer ! Vous en faites déjà ? Dans ce cas, on parie que vous êtes loin d’avoir tout vu ! Pour commencer, le Marketing Comportemental, ce n’est pas juste le nouveau buzzword pour parler joliment de remarketing, de pop-ins et d’abandon de panier. Ce n’est même pas une question d’emails ou de conversions. Et c’est bien dommage que certains le croient. Parce que le Marketing Comportemental, c’est tout ça, mais c’est surtout bien plus. Si vous m’autorisez une métaphore, le Marketing Comportemental est au Marketing, ce que la F1 est à l’automobile. Plus qu’un simple véhicule reliant un point A à un point B, c’est un équilibre parfait entre technologie, performance et design. Le tout formant un ensemble cohérent, fonctionnel et redoutablement efficace. Vous pensez que je m’enflamme ? Rassurez-vous, ça ne fait que commencer. Il est donc grand temps de mettre les mains dans le cambouis, et d’aller explorer ensemble les rouages du Marketing Comportemental ! #métaphore 1 Idée Reçue #1 : Le Marketing Comportemental, c’est un peu flippant (voire carrément envahissant) Quand on entend le terme “Marketing Comportemental”, nombreux sont ceux qui lèvent les mains au ciel et s’enfuient en courant. En d’autres termes : ils paniquent. C’est qu’ils ont en tête ce bon vieux stéréotype un peu angoissant : “Attendez, on parle bien du robot qui s’infiltre dans tes fichiers, pollue ton écran avec ses pop-ups et envahit ta vie privée ? Merci mais non merci !” Perdu ! Oui : Le Marketing Comportemental repose sur l’analyse des besoins de vos consommateurs. Non : Il n’est pas question d’envahir leur vie privée pour autant. Le “truc” qui apparaît sur l’écran est ce qu’on appelle un Remarketing On-Site (aussi appelé ‘Overlay’) et il est simplement programmé pour envoyer le message le plus propice à réengager vos visiteurs en fonction de leur comportement. Vous voyez ? Ça fait pas mal en fait. Le focus numéro 1 du Marketing Comportemental, c’est le consommateur. Ce qu’il cherche, ce qui compte pour lui et comment, vous, en tant qu’annonceur, vous pouvez vous y adapter. Et en tant que Directeur Marketing si on a bien peur d’une chose, c’est que son dispositif Marketing (« Comportemental » ou non) ne plaise pas à ses clients. Ok. Pause ! Je crois qu’il est temps de jeter un œil à nos fiches. 73% des consommateurs disent préférer lorsqu’une marque personnalise l’expérience d’achat en fonction de leur profil. Ajoutons à cela les 86% de consommateurs...

Read More