N’avez-vous jamais rêvé d’envoyer l’email marketing parfait ? Et si c’était possible avec un brin de patience, une once de recherche et une pincée de tests…

Vous connaissez l’A/B testing mais vous n’êtes pas sûr d’en faire le meilleur usage pour votre business ? Rassurez-vous, nous vous donnons la méthodologie que nous utilisons avec nos clients, pour tirer le meilleur parti de vos A/B tests.

Faire ses premiers pas avec l’A/B testing

De nombreux outils d’emailing vous proposent d’A/B tester vos campagnes. Certes, mais quels objectifs viser et quelle méthodologie appliquer pour obtenir des résultats significatifs ?
Tester est la clé en marketing car il n’y a pas de bonne ou de mauvaise idée, cela dépend simplement du profil et du comportement de vos clients. C’est donc en testant que vous pourrez déterminer ce qui fonctionne le mieux auprès de votre audience. En suivant notre méthodologie, vous finirez forcément par trouver la bonne combinaison pour booster vos taux d’ouverture, vos taux de clic et vos conversions.

Mais attention, il ne s’agit pas de tester tous les éléments en même temps car vous risquez de ne pas pouvoir déterminer l’impact de chaque changement sur vos résultats. Il faut donc être prudent et suivre une certaine méthodologie pour obtenir des résultats fiables et exploitables.

Gardez à l’esprit que chaque campagne est différente, et ce n’est pas parce qu’un élément fonctionne sur l’une qu’il fonctionnera sur la suivante. Restez donc vigilant et ne cessez jamais de tester.

Voici donc les 5 étapes qui vous permettront de lancer un A/B test en toute sérénité :

infographie A/B testing email

Partager sur Twitter !

Qu’est-ce que la marge d’erreur statistique ?

Nous allons revenir sur un point important de l’infographie : la marge d’erreur statistique aussi appelée la significativité statistique. Cette étape ne doit surtout pas être négligée car sans ça, vous n’avez aucun moyen de savoir si vos résultats sont fiables. L’intervalle de confiance permet d’évaluer la précision de l’estimation de vos résultats statistiques. Ainsi, plus votre intervalle de confiance est proche de 99% plus votre test est valide. Vous pouvez donc arrêter le test et déclarer le vainqueur.

Devenir un expert de l’A/B testing

En suivant cette méthodologie, vous devriez observer vos premiers résultats et améliorer significativement vos campagnes.
Toutefois, les résultats n’arriveront pas du jour au lendemain ! Il est normal de ne pas viser juste du premier coup, tant le nombre d’éléments à tester et les variations possibles sont nombreuses. Notre conseil : prenez de la distance !

Vous souhaitez approfondir le sujet de l’A/B test ? Dans une prochaine infographie, nous vous donnerons des idées d’éléments-clés à travailler pour booster vos taux d’ouverture, vos taux de clic et vos conversions.

A/B tester n’est pas sorcier, il suffit de se lancer et ne pas hésiter à sortir des sentiers battus. Ne vous limitez pas ! Ce qui compte, c’est de bien définir le cadre et les objectifs du test avant de se lancer.
Happy Testing !

Envie d’en savoir plus ?

Si vous souhaitez être informé de la publication de notre prochaine infographie sur l’A/B testing, laissez‑nous votre email.

Clémence Plu

Clémence Plu

Clémence se passionne pour le marketing digital et les biais cognitifs. Et le week-end, vous pouvez la retrouver en train de danser ou… enroulée dans un plaid, tisane en main devant une bonne série.
Clémence Plu
Clémence Plu