Michael Barber, Directeur Produit chez SaleCycle, nous présente la méthode “Agile” adoptée par l’équipe produit et nous explique son impact sur l’évolution de nos solutions remarketing.

Autant vous prévenir tout de suite : je suis un passionné de marketing digital. Emails, social média, PPC, analytics, CRM, e-commerce… j’aime tout ce qui touche de près ou de loin à ce secteur. Et ma deuxième passion, c’est de fabriquer des logiciels. Du coup, je vous fais pas un dessin : j’adore mon job !

J’ai rejoint SaleCycle il y a quelques mois et mon premier défi a été de me plonger dans le code. Je voulais comprendre comment l’ensemble du système fonctionne et quels sont les liens entre chaque fonction.

Les « dév », nos stars

mid-dev-dave

Nous sommes reconnus dans notre secteur tant pour notre solution technique que pour notre service client. J’ai la chance de bosser au quotidien avec ces deux supers équipes. Et je passe le plus clair de mon temps au cœur de l’action : là où on s’assure que tous les voyants sont au vert, que les emails partent et que les on-site s’affichent.
Codeurs, développeurs, ingénieurs… appelez-les comme vous voulez, une chose est sûre, ceux qui construisent notre code jour après jour sont de vraies stars. Mais ils ne feraient pas la moitié de ce qu’ils font sans les critiques constructives de nos clients.

Nos clients, ces super-héros

mid-heroes

Chez SaleCycle, nous avons un objectif : aider nos clients. On veut faire d’eux des supers-héros.

Comment on fait ? En tenant compte de toutes leurs critiques, suggestions et idées.

Nous avons donc naturellement opté pour la méthode de développement “Agile” car elle nous permet de mettre les besoins client au cœur de nos projets.

Notre méthode, Agile

mid-agile
Le principe de la méthode “Agile” c’est de travailler en “sprints”. Un “sprint” est un laps de temps court défini à l’avance (1 semaine, quelques semaines tout au plus) pendant lequel nous travaillons sur un produit ou une fonctionnalité. Le secret pour que ça marche ? La collaboration étroite entre chaque service chez SaleCyle, et les échanges réguliers avec les clients.

Pour en savoir plus sur la mise en place de cette méthode, je vous recommande ces deux vidéos de Spotify (ici et ).

La méthode Agile repose donc sur la prise en compte du feedback clients et l’application du principe d’itération.

« Toujours partir du besoin du client” ce ne sont pas que des paroles : si nos clients ont une idée de fonctionnalité, une suggestion ou une question… ils peuvent nous contacter. Et ça ne s’arrête pas là ! S’ils veulent être impliqués dans le développement, ils peuvent rejoindre notre équipe de bêta-testeurs.

Les résultats

La méthode Agile nous a permis de gagner en efficacité et de résoudre plus vite nos problèmes. C’est ainsi qu’en Mars dernier, nous avons apporté une série de nouvelles fonctionalités à notre solution d’On-Site Remarketing.

Vous pouvez lire cet article pour connaître tous les détails de cette mise à jour réalisée au Printemps 2015 (lien en anglais).

Pour aller plus loin avec la méthode Agile

Tout comme Jonathan Colman, je pense que le principe de la méthode “Agile” est intéressant au-delà des projets purement techniques. C’est ce qu’il illustre dans sa vidéo publiée sur Moz.com.

Et il n’est pas le seul à imaginer élargir l’utilisation de la méthode Agile à d’autres départements de l’entreprise. Comme l’explique Ashley Friedlein dans son article paru sur E-consultancy (lien en Anglais), la méthode Agile peut s’avérer très efficace pour votre équipe Marketing.

Pour en savoir plus sur la méthode Agile, jetez un œil à cet article sur Agiliste.fr, en Français.

Michael Barber

Michael Barber

Directeur Produit
Michael est un expert du marketing depuis plus de 8 ans. S’il n’est pas au travail, c’est probablement qu’il assiste à un concert, à un match de football... ou qu’il est devant Netflix en train de siroter une bonne bière artisanale !
Michael Barber
Michael Barber

Latest posts by Michael Barber (see all)